Haneke Michael

Benny's Video, Funny Games, Le Ruban blanc, Amour, son extraordinaire mise en scène de Così fan tutte !

Happy End

Les yeux ouverts

Novembre 2012. Les Cahiers du cinéma rendent compte de la sortie en France du film Amour de Michael Haneke. Pouvait-on faire pire ?

The bubble

Ces trois articles, qui n'en font qu'un, sont d'une invraisemblable stupidité. Comment peut-on publier ça ? La vulgarité du propos perce jusque dans l'écriture. Et l'on passe à côté de l'essentiel.

Article II

Dans cet article, l'auteur tente de démontrer que Michael Haneke n'a pas changé. Le titre : "Haneke père sévère." Le surtitre : "Lire le cinéaste autrichien dans le texte permet de mieux comprendre les impasses de son cinéma." La messe est dite.

Article I

Dans cet article, Jean-Philippe Tessé tente de démontrer que Michael Haneke n'est pas l'humaniste que l'on décrit : "À quoi s'intéresse vraiment notre humaniste tardif ? À deux choses, comme dans tous ses films : la terreur et le rapport du spectateur au film et à ses propres émotions."

Conclusion

"Elle ne sait pas le mal qu'on lui veut."
Subscribe to RSS - Haneke Michael