Diderot Denis

C'est Jean Starobinski qui en parle le mieux. Certains de ses textes ont été republiés en 2012 dans Diderot, un diable de ramage (Gallimard). Diderot détestait le portrait que van Loo a fait de lui et que l'on retrouve partout aujourd'hui dès que son nom est cité quelque part.

Jacques le fataliste

Ne sois ni fade panégyriste, ni censeur amer ; dis la chose comme elle est. Dis comme toi, je t’écouterai comme moi.

Encyclopédie

"Ce n'était pas son impiété épisodique qui rendait l'Encyclopédie si menaçante, mais le programme incarné dans l'ouvrage, à savoir la tentative de restructurer la totalité des connaissances et de tracer la frontière entre le connaissable et l'inconnaissable d'une façon qui contestait l'autorité de l'Église."

En guise d'introduction

Dans Apologie pour l'histoire, Marc Bloch cite ce proverbe arabe : "Les hommes ressemblent plus à leur temps qu'à leurs pères."

L’objet est dégoûtant

"L’objet est dégoûtant, mais c’est la chair même du poisson, c’est sa peau, c’est son sang ; l’aspect même de la chose n’affecterait pas autrement."
Subscribe to RSS - Diderot Denis